Au début de la crise corona, ECA a reçu une demande du gouvernement pour fabriquer des masques chirurgicaux. Le besoin était urgent, et le fabricant de textile automobile s'est donc joint à la lutte contre Covid-19. Pour le faire savoir au public, nous avons élaboré un plan de communication efficace.

Une première pour la Belgique

À Assenede, en Flandre orientale, ECA produit des masques chirurgicaux depuis juillet. À cette fin, la société belge de sellerie automobile a créé un tout nouveau département. Elle a investi dans un parc de machines technologiquement innovant avec lequel elle peut produire jusqu'à 190 millions de masques de type II et IIR par an. ECA a été l'un des premiers en Belgique à recevoir le certificat européen EN14683: 2019 et la norme ISO 9001: 2015.

Pour rendre cette réalisation plus résonnante, ECA a fait appel à nos "spin docteurs".

Du logo au site Web

Le nouveau département des masques chirurgicaux et des tabliers médicaux réutilisables a été baptisé ECA Med. Nous avons donné au logo une forme logique et
avons développé le site Internet: un site informatif, en néerlandais et en anglais, qui confirme l'expertise d'ECA Med et donne un aperçu de sa gamme de produits.

Nous avons visuellement soutenu le contenu clair et orienté vers la conversion avec des photos et une vidéo. A cet effet, nous avions envoyé notre photographe et vidéaste à Assenede.

Marketing de contenu

Sur les réseaux sociaux, nos spécialistes du marketing numérique ont encore plus mis à profit les avantages d'ECA Med. Avec des publications sur LinkedIn, entre autres, nous mettons la qualité belge des masques chirurgicaux et des tabliers à l'honneur. Il est possible que d'autres canaux soient bientôt activés. A suivre.

Dépliants pour les professionnels

Enfin, les hôpitaux, les entreprises et les professions de contact ont également reçu un dépliant. Ils y ont trouvé toutes les informations sur la gamme complète de masques ECA Med, y compris leur dernier type innovant qui a été traité avec une couche anti-virus. En savoir plus? Consultez www.ecamed.be.